Revue de presse

Bozelec électricité, une fierté pour le Nord-Pas-de-Calais

Bozelec électricité est une entreprise d’électricité générale, médaillée d’argent par la région Nord-Pas-de-Calais en 2014. Installée à Henin-Beaumont, la société possède le savoir-faire nécessaire pour parfaire votre installation électrique (rénovation ou nouvelle construction) et votre installation domotique. En outre, l’entreprise, certifiée handibat, se tient à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet d’aménagement et de transformation d’habitation. Que vous soyez un particulier ou un professionnel, Bozelec électricité mettra ses compétences au service de votre projet.

L’entreprise Bozelec électricité est présente au sein des réseaux sociaux les mieux cotés actuellement. Si le Nord-Pas-de-Calais a décidé de remettre la médaille d’argent à Bozelec électricité en 2014, c’est pour récompenser son engagement vis-à-vis des personnes qui travaillent avec lui ou qui ont eu le plaisir de faire appel à ses services. Le fondateur de Bozelec électricité est une preuve du réel sérieux de l’entreprise.

Jeune et dynamique, le PDG de Bozelec électricité, en la personne de Martin Pulido Y Bozosa est engagé même en dehors du cadre professionnel. D’ailleurs, la presse locale en a fait sa vedette. Vous trouverez sur cette page toutes les coupures de presse qui relatent les activités entreprises par Martin Pulido Y Bozosa.

 

 

ARTICLE N°1 : Rencontre avec Martin Pulido, meilleur électricien régional en 2016 ( Fevrier 2017, ILTV.FR )

ARTICLE N°2 : Le plus jeune entrepreneur des Hauts-de-France est électricien, Bozelec à Hénin-Beaumont ( Novembre 2016, La Gazette Du Nord-Pas-De-Calais )

[ Pour lire l'article clique sur l'image

[ Pour lire l'article clique sur l'image

 

ARTICLE N°3 : Martin, chef d’entreprise à 17 ans et électricien en or ( Juillet 2016 , La voix du nord )

 

ARTICLE N°4 : Martin Pulido, le medaillé d'or aux Olympiades régionales des métiers, spécialisté électricité. Délivres 5 conseils aux dirigants. (Juillet 2016, la suite dans les idees.fr )

Martin Pulido y Bozosa, 20 ans, a l’entrepreneuriat dans la peau. Il y a 3 ans, alors qu’il était en train de passer son CAP, il créait sa micro-entreprise.

Aujourd’hui, il est la tête de Bozelec Electricité, une entreprise BtoB d’électricité générale (il prévoit de créer une 2ème entreprise à très court terme). Et il vient de remporter une médaille d’or aux dernières Olympiades régionales des métiers. Il défendra son titre à l’échelle nationale en mars prochain. Et pourquoi pas à l’échelle mondiale, à Abu Dhabi, à l’occasion des WorldSkills…

Martin, entrepreneur génération Y, délivre 5 conseils aux chefs d’entreprise.

1/ Utilisez les réseaux sociaux comme des outils d’aide à la vente

Via mes pages Facebook et Instagram je parviens à acquérir de nouveaux clients. Ils me permettent aussi d’impacter ma visibilité. J’y poste des photos de chantiers et j’y réalise des opérations commerciales.

2/ Sachez que le business n’a pas de frontières

Je ne me fixe aucune limite géographique. A quoi bon ? J’ai travaillé sur des chantiers à Toulouse et à Marseille. Et très prochainement, je serai en Belgique et en Allemagne. J’envisage aussi d’embaucher un plombier d’ici la fin de l’année afin de proposer une prestation plus complète à mes clients. Je suis électricien certes, mais mes clients n’ont pas que des problèmes d’électricité !

3/ Participez à des concours

Pour se faire connaître mais aussi pour s’auto-évaluer. Mes deux participations aux Olympiades m’ont permis d’être confronté au regard d’experts de mon secteur. Les concours nous apprennent à devenir meilleurs.

4/ Exploitez vos réseaux

Le business est avant tout une affaire de réseau. J’essaie de travailler au maximum avec des enseignes connues et ainsi utiliser leur notoriété pour me faire connaître.

5/ N’ayez pas peur

Ne pas rester dans son coin. Dépassez vos frontières géographiques et sectorielles, soyez transparent vis-à-vis de vos clients, vos fournisseurs… même s’il y a des problèmes…

Le Reverse Mentoring, késako ?

Quand les jeunes apprennent aux dirigeants ! Tel est le concept du Reverse Mentoring appelé aussi mentorat inversé. Les jeunes salariés de la génération Y ont des compétences en matière d’outils numériques, de communication que les dirigeants plus expérimentés n’ont pas ou peu.

 

ARTICLE N°5 : Martin Pulido, un électricien branché sur du 100 000 volts
(Avril 2016, La Voix Du Nord Arras)

 

 

ARTICLE N°6 : Martin Pulido sur la Radio 105.80. Le podcast
(Mars 2016, Planète FM CQFD)

 

ARTICLE N°7 : Comment Martin est devenu patron à l'âge de 19 ans.
(Mars 2016, L'Observateur de l'Arrageois)

 

http://www.bozelec.fr//content/galleries/cgv/arra-se14-q07.pdf 

 

ARTICLE N°8 : BOZELEC : de la jeunesse et du professionnalisme !
(Janvier 2016, Initiative ternois artois)

Portrait : Martin Pulido-y-Bozosa 

C’est lors de son BAC pro en apprentissage que Martin Pulido y Bozosa crée son entreprise BOZELEC sous le statut de l’auto-entrepreneur. A peine ses études terminées, la forte demande des clients pousse ce jeune entrepreneur de 19 ans à opter pour l’entreprise individuelle afin d’honorer tous les chantiers.

Sa jeunesse ne fait pas peur aux entreprises (et même à un grand nom de la grande distribution !) qui font régulièrement appel à ses services. En effet, Martin a mis tous les atouts de son côté afin de convaincre ses clients. Parmi ses atouts : sa médaille d’argent obtenue aux Olympiades des métiers (WordSkills France), son accompagnement par ICRE BTP pour le montage de son dossier de création et le parrainage d’un électricien qualifié et expérimenté, avec qui il travaille.

Que vous soyez un particulier ou une entreprise, Bozelec mettra son savoir-faire au service de votre projet :
installation électrique, domotique, alarme anti-intrusion, chauffage électrique, motorisation de porte et portail. L’entreprise est aussi qualifiée Handibat pour des travaux d’aménagements pour les personnes handicapées.

 

http://www.initiativeternoisartois.fr/portrait-martin-pulido-y-bozosa.html

 

ARTICLE N°9 : Martin PULIDO Y BOZOSA : 19 ans et déjà entrepreneur !
(Decembre 2015, Echo de la CAPEB )